Quand le silence est d'or ...

Mis à jour : 21 sept. 2019

Je vous retrouve pour un nouveau message de la semaine. Comme vous l'avez remarqué, il n'y a pas eu de message particulier la semaine passée. J'ai d'abord cru que je n'arrivais pas à m'aligner aux énergies pour ressentir ce dont il était important de parler. Mais en fait, je me suis rendue compte, que c'était tout simplement cela les énergies qui nous entouraient. Des énergies qui invitaient tout simplement au silence. Alors il est important du coup de se demander : pourquoi le #silence est d'or ?


Parfois, ce n'est pas qu'il y ait rien à dire, mais le #silence est tout aussi important, si ce n'est parfois plus.


Il est important de savoir observer des silences, pour observer en soi et autour de soi.



Les réponses finissent toujours par arriver ...

Parfois, il faut apprendre et expérimenter, et puis d'autres fois, on expérimente et on comprend après ...


Et après cette période sans rien diffuser, sans vraiment comprendre ce qui m'était arrivé, voilà que la première carte qui tombe du jeu lors du brassage pour le tirage de cette semaine est celle du 4 des épées. En fait, j'étais un peu décontenancée de ne pas arriver à vous faire une analyse comme à l'habitude. Je me disais: "mais c'est quoi ces énergies là, qui paraissent avancer plus vite que moi je n'avance ? Et si je n'arrivais pas à suivre l'évolution ? Si je n'arrivais plus à m'aligner ? Si je n'arrive plus à percevoir ce que je dois transmettre ?" Et si, et si, et si … et cela peut arriver dans la vie de tous les jours de se sentir ainsi décontenancé, impuissant, avoir l'impression d'être à côté de tout, et pour tous les domaines, mais si on y regarde d'un peu plus près, c'est souvent dans des périodes où l'on a trop de choses en tête ...


Alors que l'on désespère de rester bien aligné et connecté, on l'est plus que jamais !


C'est important de repérer ce genre de moment, car bien que cela donne l'impression de ne plus suivre, c'est en fait tout le contraire qui se passe. Je pensais de pas être connectée aux énergies environnantes, mais je captais tout simplement le #silence qui était proposé en moi.


Et si nous faisions #silence, nous comprendrions que les énergies sont bien là, qu'elles ne nous abandonnent pas. Et qu'il faut savoir laisser de la place en soi, pour entendre, pour comprendre. Ce sont des moments et des sensations qui doivent alerter. Elles vous disent tout simplement "STOP" ... stop, car tu dois finir ce qui est en route. Stop, car tu vas plus vite que tu ne devrais. Stop, car tu dévies de ton chemin...


Prends le temps d'observer, de répondre, de choisir... en pleine conscience.



On est tout simplement comme le personnage sur cette lame : à l'arrêt. Avec un besoin de concentration très intense. Un besoin de réflexion et de repli sur soi important. Un état d'impuissance apparente, et pourtant si puissant. Un état dans lequel nous pouvons réellement comprendre certaines choses, se questionner, se remettre en question, se centrer sur soi pour écouter son cœur, et tenter de maitriser le mental . Un temps pour réorganiser ses idées, pour poser ses bases, solidifier ses connaissances, faire appel à l'intelligence. Un temps pour penser un peu à l'avenir, mais aussi au passé, pour se rappeler de ou l'on vient, par quoi on est passé, et où l'on va. Mais aussi et surtout un temps d'apprécier le moment présent. Un moment présent dans lequel parler ne sert pas toujours à grand-chose. Observer les actes , méditer, se connecter à sa pleine conscience. D'ailleurs cette carte nous montre l'importance de le faire, pourquoi le faire et comment le faire.

En se mettant en retrait, on arrête d'accumuler du trop plein.

En se mettant en silence, on peut écouter et observer.

En se mettant en méditation, on peut faire le tri, lâcher.

En s'isolant on peut réfléchir et comprendre.


Il s'agit de faire de la lumière en soi.


Le silence est instructif, constructif et intelligent. Il nous reconnecte à l'instant présent.



Ainsi, dans une telle période, alors que l'on se croit perdu, désorienté, déconnecté, c'est tout l'inverse qui nous est proposé. Et c'est le moment de faire #silence. Un silence instructif, constructif, intelligent.

Avec tout le travail qui a été fait intérieurement mais aussi extérieurement, il est temps de laisser partir l'ancien , de ne pas oublier, mais de passer clairement à autre chose maintenant.


Car maintenant est le bon moment. Il n'y a jamais de meilleur moment, que le maintenant.

A l'arrêt, comme ce personnage, mais avec une activité intérieure contradictoire entre le calme apparent et l'activité mentale intense.


Ce personnage avec ses mains rapprochées l'une de l'autre, pointées vers le haut, est en réalité parfaitement connecté aux énergies les plus hautes. Il est capable de recevoir et de percevoir tout ce qui l'entoure, sans même ouvrir les yeux, sans se déplacer, il est ici et partout à la fois. Il est là, où son mental l'entraine, là ou son cœur le porte, et il est surtout là ou il doit être ici et maintenant.

Chacun est à sa place, chaque chose est à sa place.


Il ne sert à rien de bousculer les choses, sachez laisser venir ce qui doit venir.


Une lame qui invite à ne pas bousculer les choses, à laisser venir à soi ce qui doit venir, sans rien forcer, de faire le calme dans nos pensées agitées, et de structurer nos connaissances. Il s'agit d'éliminer tout le superflu. Tout ce qui cause de l'agitation pour rien, qui nous fait avoir des actions ou des réactions qui soit ne servent à rien, soit enveniment les choses, soit vous entrainent loin de vos désirs.


Pour se recentrer sur l'essentiel, sans peurs, ni craintes.


C'est également une lame qui montre notre connexion parfaite aux énergies subtiles et notre capacité à les recevoir, alors que je pensais ne plus réussir à m'aligner à elles … à cause d'un mental agité et trop préoccupé.


Vous savez ce que vous devez savoir , quand vous devez le savoir ... ni avant, ni après ... seulement quand on est prêt ... L'invitation au silence peut montrer que c'est le bon moment.


Et en ce sens, cette lame vous invite à croire en vos intuitions bien plus qu'en votre logique. Car l'intuition sait vous guider, elle sait ce que vous devez savoir maintenant, elle sait ce que vous voulez vraiment et comment vous pourriez y parvenir. Encore faut-il l'écouter et la suivre.


Et pour l'écouter et la suivre, il suffit souvent de savoir juste prendre quelques instants, de capter l'information avant que le mental ne s'en mêle, avant que la raison dé-raisonnée ne l'emporte, que les croyances et autres éducations ne l'analysent.


Pour cela, il faut savoir se taire. L'invitation au silence, vous indique que c'est le moment de réceptionner, que c'est le moment de recevoir ou d'expérimenter les connaissances que vous devez avoir à partir de maintenant. Ne gaspillons pas ces moments par un mental perturbé, car sinon, bien que nous captons toujours, nous n'arrivons pas à prendre conscience de ce qui est transmis.


Un silence utile


Le silence est parfois bien plus utile que la frénésie. Il permet d'être posé. Il permet de garder son calme. Il permet de comprendre ce qui se passe réellement, à d'autres niveaux, sur d'autres plans. Des choses qui en fait ont lieu en permanence, que nous captons, percevons en permanence, mais que nous ne prenons pas le temps de distinguer, de comprendre dans leur profondeur avec l'intelligence de l'âme, laissant profit à l'intelligence mental dévergondée, tronquée, et bien trop reliée à nos limites, à nos émotions les plus craintives.



Rester aligné en soi avant tout, et accepter ce qui vient


Pour y arriver, il ne s'agit pas seulement de s'isoler, ou de se mettre en méditation, et encore moins d'arrêter tout ce que vous faites, mais déjà le premier principe est de faire comme le personnage : s'aligner en soi, comme il est aligné avec l'épée, car cette épée placée sous lui, indique qu'il est capable de maîtriser ses pensées. Mais aussi, qu'il est capable d'être en accord entre ce qu'il fait et ce qu'il pense.

Mais aussi comme cette épée est à l'horizontale, de mettre à plat ce que vous pensez actuellement, pour pouvoir aller chercher d'autres informations qui pourront s'intégrer en vous, sans que votre épée à vous, ne soit en opposition avec celles qui arrivent. Savoir accepter, sans être toujours dans la lutte…


Une période d'évolution spirituelle intense - la libre connaissance


En ce sens, cette lame du 4 des épées montre également une période d'élévation spirituelle et d'ouverture de conscience, ou d'élargissement de conscience. Elle montre bien de ne pas rester sur les acquis et les connaissances actuelles, que beaucoup de choses que nous pensons, même au sujet de la spiritualité, sont erronées.


Et pour contre-carrer cela, elle vous demande de rester connecter à vos intuitions, justement pour actionner votre libre pensée, votre libre arbitre, votre libre connaissance. Pour avoir du discernement, pour faire le tri entre ce qu'on a pu vous raconter ou d'informations tronquées.

En ce sens toujours, cette lame vous invite à ne pas suivre toutes les théories que vous pouvez entendre, et cela dans le domaine de la spiritualité, mais aussi dans tous les autres domaines. Il vaut mieux prendre un temps pour réfléchir, et se faire sa propre opinion, avoir ses propres croyances personnelles. Des croyances qui ont tendance à toujours se fixer pour une période donnée, j'ai envie d'appeler cela une période d'incubation en quelque sorte… et quand on en a fait le tour, quand on a digéré une bonne partie, et que l'on découvre par le plus grand des "hasards" de nouvelles données, on doit être capable de comprendre et d'accepter que ce que nous avions pris pour acquis, vrai, et logique avant, pour soi, ne l'est plus … qu'il y a d'autres possibilités, d'autres applications, d'autres raisons, d'autres univers. Mais pour comprendre tout cela, il ne faut pas foncer tête baissée, ni s'entêter.



Aller vers le véritable chemin de la spiritualité


Le véritable chemin de la spiritualité, consiste à se remettre en question sans cesse, de comprendre que tout vient de soi, car nous avons trop tendance à nous préoccuper de l'autre. Se préoccuper de l'autre n'est pas un mal, c'est même important. Mais cela devient n'importe quoi quand l'autre (ou les autres) devient (-nent) systématiquement le but de notre vie, la cause de nos soucis, l'excuse à nos actes manqués… et cette lame dans ce sens là, me dit qu'il est important de remettre certaines choses en place, et dans votre esprit avant tout.


Au lieu de prendre l'autre ou les autres pour des causes, des excuses ou tout ce que vous voulez, interrogez-vous sur vous … Que se cache-t-il réellement au fond de vous, que vous fuyez la plupart du temps ? Que vous reniez, ou refusez même de voir à l'instant où vous lisez ces lignes, parce que vous êtes déjà en train de penser : "elle dit n'importe quoi, c'est quand même bien l'autre là, qui m'embête tout le temps"... ou encore "Pff, c'est n'importe quoi, c'est quand même pas ma faute si..."


Je vais apporter ici un début de réponse : la peur d'être qui vous êtes … de faire ce que vous êtes sensé faire … le refus de votre part d'avancer véritablement … peut-être que cela vous choque. Parce que c'est dérangeant ce que vous lisez là. Cela vient chatouiller votre égo à rebrousse poil... et si c'est votre cas, c'est qu'il ne semble pas aimer cela.


Mais personne n'est bloqué véritablement. Rien que le fait, que vous pensez être bloqué, montre que vous ne voyez tout simplement pas les solutions... et vous ne les voyez pas, parce que la plupart du temps, vous raccrocher tout à quelque chose d'extérieur à vous-même...


Vous avez bien assez à faire avec vous-même ! La spiritualité c'est avant tout, commencer par s'améliorer soi !


D'ailleurs on pourrait rajouter ici, un conseil donné par cette carte : apprenez à vous occuper de vous avant tout. Regardez vous de l'intérieur véritablement. Alors souvent on me demande : "mais comment faire ?"

Commencez par être honnête avec vous-même, et osez reconnaitre et admettre vos faiblesses ou les forces dont vous usez ou abusez....


Quand on dit que le monde est un reflet de l'âme, il n'est pas le reflet direct de ce que vous êtes, il est le reflet de ce que vous accordez, laissez faire. Dans le même genre d'idée, voyez ce que vous reprochez à certaines personnes dans leur attitude envers vous. Ils ne sont pas votre miroir dans le sens de la réflexion de l'image. Ils sont un révélateur de ce que vous leur permettez, accordez, des consentements que vous fournissez.... S'occuper de soi est déjà un énorme travail , et chacun à son chemin, chacun doit s'occuper de s'améliorer soi avant tout, avant même de vouloir changer les autres ou de vouloir changer l'environnement , avant même d'accuser qui que ce soit, de quoi que ce soit … s'améliorer soi.


C'est ce que j'ai répondu pas plus tard que ce matin à une question qui m'a été posée. On s'incarne pour s'individualiser, car il n'y a que dans l'individualité que l'on peut agir sur soi.


On a que les blocages que l'on s'impose, les limites que l'on refuse de franchir, ou encore les limites que nous laissons les autres dépasser envers nous-mêmes. Nous avons tous des points forts et des points faibles, et l'on use des uns pour camoufler les autres. Pourquoi ne pas utiliser vos plus belles capacités pour améliorer vos faiblesses ? Mais encore une fois, pour réfléchir à tout cela, il faut se couper de l'agitation perturbante. Savoir s'isoler c'est bien, savoir se taire quand il le faut c'est bien aussi, mais à quoi bon faire tout cela, si pendant ce temps là, vous ne vous posez pas les bonnes questions ?





Le chemin de la pleine conscience


Et si vous décidiez à partir d'aujourd'hui, de consacrer 30 minutes par jour à faire silence. Non pas forcément arrêter ce que vous êtes en train de faire, car la pleine conscience consiste aussi à vivre pleinement le moment présent. Faire ce que vous faites en pleine conscience signifie alors: en étant pleinement concentré à ce que vous êtes en train de faire, sans rien penser d'autres.

Y arriveriez-vous ? 30 minutes ? J'espère que vous allez expérimenter cela et me donner vos retours d'expériences dans les commentaires .


Vous pourriez aussi vous imposer une pause de 10 minutes, chaque matin et chaque après-midi. Une simple pause. Vous arrêtez ce que vous êtes en train de faire, vous vous posez, et restez 10 minutes à vider l'esprit... vous m'en direz des nouvelles dans quelques jours...


Je vous propose également un autre exercice: essayer au moins une fois, lors d'une situation précise, de vous poser, de vous mettre légèrement en retrait sans répondre du tac au tac, pour observer ce qui se passe ,ce que vous ressentez, pourquoi vous ressentez cela , quelles sont les alternatives que vous avez ? N'est-il pas plus intelligent parfois de se taire ?


Agir, réagir, et vivre en pleine conscience, demande un certain entrainement. La pleine conscience ne signifie pas croire en ceci ou cela. La pleine conscience ce n'est pas d'avoir connaissance de choses extraordinaires qui ne viennent pas à l'esprit des autres. La pleine conscience , ce n'est pas non plus le reclus, ou l'intelligence par la quantité des connaissances. La pleine conscience , c'est de reconnaitre à chaque instant, ce qui se passe, les impacts de ce qui a lieu, de ce qui est dit, de ce que vous pensez, de ce que vous allez dire, de ce qui est possible au-delà de ce que vous voyez dans le moment. La pleine conscience c'est avoir conscience de tout et rien à la fois. De tout, pour trouver sa juste place, les justes actions, les justes paroles, les justes #silences, à chaque instant, et de rien, pour laisser la possibilité à l'intuition et aux nouvelles données d'entrer en soi…


Comme chaque fois, je vous laisse méditer la-dessus, je sais qu'il y aurait encore beaucoup à dire, beaucoup à développer, mais je lance juste des pistes, pour que chacun puisse faire son propre cheminement dans son silence intérieur et voir où cela le conduira en pleine conscience…

Merveilleuse semaine à tous et à très bientôt pour un autre message.

Kokolou




Cette page contient des liens d'affiliations vers des produits Amazon.

Reproduction et copie interdite de tout ou partie de ce site. Merci de votre compréhension. Copyrightdepot.com 00056294-1