S'approprier un tarot/oracle


Il est enfin devant moi. Je l’ai choisi car ces dessins m’interpellaient. Je les trouvais beaux, colorés… Et puis la qualité des cartes, leur taille … Et j’ai aussi choisi le sujet du jeu.

Il faut dire que de nos jours le choix des jeux est vaste et il y en a pour tous les goûts!

Que ce soit des jeux sur le chemin de vie, sur des guidance angéliques, dans le domaine de l amour et tout simplement des jeux dit “divinatoires… Et dans chacun des domaines le choix est encore vaste par rapports aux représentations graphiques ! Des anges, des fées, des animaux, des couleurs, des chiffres, des scènes de vie, des symboles, des êtres étranges ou indéfinissables ….

Aussi pour choisir un tarot ou un Oracle on peut le faire au feeling tout simplement sinon il faut avoir une bonne idée de ce que l’on veut en faire. On ne va pas prendre un jeu concernant le sens de la vie si on souhaite faire des tirages pour le domaine amoureux …

Dans ce sens je préfère nettement les tarots qui eux , répondent a tous les sujets … A partir du moment où l’on sait dialoguer avec son jeu…

Mais aujourd’hui c est un nouvel Oracle qui entre dans ma vie. Il y a d abord le plaisir d’ouvrir la boîte, d’apprécier sa taille, sa qualité et très vite l’envie prend de regarder toutes les cartes… Comme beaucoup j’ai envie de l’essayer tout de suite ! Mais pour cela je préfère d’abord comprendre l’auteur du jeu. Alors je lis ce que l’auteur à voulu transmettre dans son jeu et quelles ont été ces motivations pour le créer… C’est intéressant de le faire car l’on commence déjà à comprendre “l’ambiance du jeu” …

Bien entendu il y a un petit livret qui explique chacune des cartes et des exemples de tirages a effectuer. Très bien et très pratique pour les débutants.

Personnellement je préfère m’imprégner du jeu et comprendre comment il va dialoguer avec moi. Car les interprétations données dans le livret sont des approches qui donnent l’idée que l’auteur a de la carte.

Alors comment je m approprie un jeu ?

Tout d’abord je regarde chacune des cartes et à la fin je repère l’impression globale que j’ai du jeu. Me semble-t-il compliqué? Quels sont les points communs entre certaines cartes ? L’auteur a-t-il regroupé certaines cartes par thèmes ? (Par exemple : l’eau, la terre, le feu, l’air) …

Et puis vient le travail le plus long: je prend carte par carte et je note tout ce qui me vient en tête au premier coup d’oeil. Puis, j’observe les moindre détails, couleur, nom, numéro, etc. Il arrive que je fasse des méditations avec certaines cartes pour obtenir des informations plus subtiles… Ce travail est long d’autant qu’il y a beaucoup de cartes !!! Mais le résultat final en vaut la peine. Car je ne galère pas avec le jeu !

Et même les associations de cartes finissent alors par me sauter aux yeux !

Finalement j’arrive à utiliser presque n’importe quel jeu pour quasiment n’importe quel sujet car j’ai envisagé tellement de possibilités d’interprétations pour chacune des cartes que cela devient possible.

Car un jeu quel qu’il soit, est comme un pendule : un prolongement de notre conscience. Nous demandons aux cartes des réponses que nous connaissons en fait déjà.

Aussi les premières fois ou je fais des tirages avec un nouveau jeu, je pose des questions pour lesquelles j’ai déjà les réponses. Cela peut paraître idiot, mais en remarquant les cartes qui sortent, j’instaure un vrai dialogue avec mon jeu en comprenant sa manière de me répondre. Ainsi par la suite, quand je pose une question dont je n’ai pas “conscience” de la réponse, je comprend vers qu’elle réponse le jeu veut me guider…

(Le texte en vidéo ici: http://youtu.be/MgnOc40gxO0)

#lemag #tarot #oracle

Reproduction et copie interdite de tout ou partie de ce site. Merci de votre compréhension. Copyrightdepot.com 00056294-1